Vous êtes ici : Accueil > Renault sport

Renault Sport Technologies

La Division Renault Sport Technologies, rattachée à la Direction du Plan du Produit et des Programmes, regroupe les business units Renault Sport Technologies et Renault Tech.

Créée en avril 2002, Renault Sport Technologies propose à la fois des véhicules sportifs de série, avec les modèles Twingo R.S., Clio R.S., Mégane R.S. et toute la gamme GT ainsi que des véhicules de compétition en circuit et en rallye. Reconnu parmi les plus grands producteurs mondiaux de véhicules de course, Renault Sport Technologies est également le premier organisateur de compétitions automobiles au monde avec les World Series by Renault, qui ont séduit depuis leur création en 2005 près de 4 millions de spectateurs, et la mise en place de nombreux championnats nationaux sur circuit et de trophées en rallye.

Renault Sport Technologies a également mis en place une filière d'accès à la Formule 1 unique en son genre, avec les monoplaces Formula Renault 2.0 et Formula Renault 3.5. Robert Kubica, Sebastian Vettel ou Jaime Alguersuari, tous les trois passés directement de la Formula Renault 3.5 Series à la F1, en sont les meilleurs ambassadeurs.

Lancée le 1er septembre 2008, la business unit Renault Tech a pour mission de concevoir, produire et commercialiser des transformations de véhicules pour toute la gamme Renault.

Les trois sites de la Division Renault Sport Technologies, Les Ulis, l'usine Alpine de Dieppe et l'unité de production d'Heudebouville regroupent plus de 800 collaborateurs.

Patrice Ratti Directeur Général de la Division Renault Sport Technologies

Patrice Ratti, 54 ans, a succédé en 2010 à Rémi Deconinck à la tête de la Division Renault Sport Technologies. Entré chez Renault en 1981 en tant qu’ingénieur au sein de l’équipe Renault F1, Patrice Ratti occupait, depuis novembre 2008, le poste de PDG de Renault Maroc.

RENAULT Sport F1

Renault F1 Team a débuté en Formule 1 en tant que constructeur en 1977, avant de se retirer du championnat du monde fin 1985, préférant s'en tenir à un simple rôle de motoriste.

Le groupe français fait son retour en tant que constructeur de châssis en 2002 suite au rachat de l'écurie Benetton Formula intervenu deux ans plus tôt. Ce retour est notamment marqué par deux titres mondiaux des constructeurs en 2005 et 2006 ainsi que par les deux titres de champion du monde des pilotes de Fernando Alonso.

À partir de 2009, le fond d'investissement Genii Capital devient co-actionnaire de l'écurie avec le rachat d'une partie des parts du constructeur automobile français Renault.

Fin 2010, Genii Capital devient le propriétaire unique de l'écurie après le rachat des dernières parts de Renault. En 2011, la dénomination commerciale de l'écurie devient Lotus Renault GP, Lotus Cars étant le sponsor principal de l'écurie.

Clio Rs Cup

Les moments fort de la course de Tanger

Get Adobe Flash player

Partenaires Clio RS Cup